Saucissons et charcuteries pour le parfait apéro

0

Les saucissons et charcuteries sont les complices de nombreux apéros ou soirées vins & fromages. Normal puisqu’ils accompagnent délicieusement bien ces plaisirs gourmands. De ce fait, voici trois produits québécois ayant retenu mon attention et plus particulièrement, celle de mes papilles!

1. Saucisson de canard de Barbarie, Canard du Village – Montérégie

Le Canard du Village est une ferme montérégienne de Saint-Pie se spécialisant dans l’élevage de canards de Barbarie. Elle est aussi reconnue pour son agriculture plutôt rustique et respectueuse des animaux, ne pratiquant pas le gavage, technique associée à ce type d’élevage.

saucisson_canard_de_barbarie

© Le Canard du Village

Ici, les canards sont nourris librement aux grains (boostés au lin pour encore plus d’oméga-3!), sans antibiotiques, sans gras animal et sans hormones. Cet élevage attentionné se reflète dans le goût et le caractère de leurs produits. Et le saucisson de canard en est un bel exemple! Avant même d’ouvrir mon paquet, je sentais déjà le délicat parfum canardé du saucisson, avec de légères notes de fumé, relevées de grains de poivre. Et sa couleur, d’un beau rouge, couleur typique du canard. Cette combinaison a été pour moi une découverte, une nouveauté qui, je l’espère, deviendra un de mes produits incontournables.

Produit en vente à la ferme et un peu partout au Québec dans différents points de vente.


À lire aussi: La ferme Au Coq du Village là où le canard est roi!


2. Si Pousse du Québec, Fou du cochon et Scie – Bas-Saint-Laurent

J’adore l’idée derrière cette cochonnaille vendue dans les épiceries grande surface: un saucisson artisanal de qualité, biologique en prime et travaillé avec des ingrédients régionaux. De La Pocatière, la fabrique Fou du cochon et Scie est le producteur du Si Pousse et il allait de soit que les saveurs de Kamouraska y soient mises de l’avant.

Si_Pousse

© Fou du cochon et Scie

J’ai particulièrement aimé celui à la luzerne, car il combine tout ce que l’on recherche d’un saucisson sec, du mordant et du tendre, dans une texture agréablement équilibrée. Et le goût de la luzerne ajoute un bel accent! Vous êtes moins verdure? Le saucisson Si Pousse se décline en plusieurs variétés comme à la bière noire de Montréal ou au fromage bleu de l’Estrie.

Fou du cochon et Scie, non-membre Terroir et Saveurs.

3. Terrine d’émeu, Centre de l’Émeu de Charlevoix

Surprenamment, la viande d’émeu se fait plutôt rare dans nos assiettes. Pourtant, la liste de ses qualités nutritives est longue – faible en gras et en cholestérol, riche en protéines, en fer, en zinc et en potassium – puis il s’avère que sa palette de goûts est tout aussi développée.

J’ai succombé à la terrine, trois poivres et cognac du Centre de l’Émeu de Charlevoix, plus grande ferme d’élevage au Canada. Subtilement rehaussée par la touche poivrée et les fines arômes de l’alcool, l’accord des ingrédients est exquis! Parce que la viande d’émeu est tendre et douce, elle se cuisine avec très peu d’assaisonnements et ce produit respecte cette façon de faire. Sur un craquelin ou un bon pain frais, cette terrine est une délicieuse initiation aux bons goûts de l’émeu.

Produit en vente à la ferme et un peu partout au Québec dans différents points de vente.


À lire aussi: Fondue chinoise à l’émeu de Charlevoix

Partager.

À propos de l'auteur

Michelle Pinsonneault

Je suis une fière blogueuse pour la chronique de Terroir et Saveurs! En tant qu’exploratrice, je mets toujours au défi mon "grand moi" gourmand. Mon terrain de jeu: les producteurs et artisans qui nous concoctent les saveurs d’ici. Toujours à la rescousse, vous pouvez compter sur moi pour dénicher votre prochain coup cœur signé Québec!

Laisser un commentaire