Portrait d’entreprise: La Vallée de la Framboise

0

La Vallée de la Framboise, c’est d’abord une histoire de famille. En 1983, la terre familiale des Lebel, à Val-Brillant en Gaspésie, est transmise à leur fils Jean-Paul. Passionnés par la terre et de ses joyaux, Jean-Paul et sa conjointe, Chantal Paradis, ensemencent alors 1 500 framboisiers. En 1997, désirant transmettre leur savoir-faire à la clientèle, le couple décide d’offrir la possibilité de faire de l’autocueillette.

Vallée de la Framboise

Alcools la Vallée de la Framboise

Voyant l’engouement, Jean-Paul et Chantal décident d’ajouter une deuxième plantation de framboisiers ainsi que plusieurs autres variétés de petits fruits tels que le cassis, les gadelles, les groseilles et les bleuets en corymbe. Non seulement ces fruits sont savoureux, mais ils ont aussi une excellente valeur nutritive. Ils se situent tous dans le top 10 des aliments les plus riches en antioxydant! 

Nait alors une idée folle, pourquoi ne pas se lancer dans la fabrication d’alcools de petits fruits ? Jean-Paul et Chantal suivent alors une formation auprès d’un consultant en vinification. Aujourd’hui, 4 nectars de petits fruits sont produits et ceux-ci ont reçu, au fil des ans, maintes distinctions


À lire aussi: 3 cocktails estivaux faits à base d’alcools québécois


De framboisière à attrait touristique

Aller visiter La Vallée de la Framboise, c’est bien plus qu’une activité d’autocueillette. C’est aller à la rencontre d’entrepreneurs chaleureux dont la passion transcende la qualité de leur expérience et de leurs produits.
Vallée de la Framboise famille

Vous le constaterez par vous-même, votre regard sera changé après avoir visité ce lieu enchanteur!


À savoir

Pour suivre La Vallée de la Framboise 

Sur le web : valleedelaframboise.com
Sur Facebook : La Vallée de la Framboise

Partager.

À propos de l'auteur

Terroir et Saveurs du Québec

Terroir et Saveurs du Québec est le plus grand réseau à travers le Québec destiné à l’épicurien désireux de planifier des escapades gourmandes et d’en savoir plus sur les produits du terroir québécois. Il regroupe près de 400 établissements œuvrant en agrotourisme et en tourisme gourmand (activités et dégustations, produits d’ici et autocueillette, cuisine régionale et hébergement).

Laisser un commentaire