Itinéraire gourmand au Saguenay-Lac-Saint-Jean

4

La route 172 longe le Fjord d’est en ouest, de Tadoussac jusqu’à Alma. À l’est, elle offre un véritable spectacle en soi : sinueuse, elle se faufile entre forêts et montagnes escarpées le long de la rivière Sainte-Maguerite. À la hauteur de Saint-Fulgence, elle s’ouvre sur le Fjord et offre un panorama exceptionnel, avant de retourner dans les terres traverser des paysages agricoles cette fois, avant de terminer sa course à Alma. Suggestions agrotouristiques gourmandes le long de la 172, des environs de Tadoussac aux alentours d’Alma.

1. Bergerie La Vieille Ferme, Saint-Fulgence

par Julie Aubé

En poursuivant la route vers l’ouest, on croise ensuite le village de Sainte-Rose-du-Nord (prenez le temps d’y faire tour, c’est charmant et la vue sur le Fjord est magnifique). Puis, on arrive à Saint-Fulgence, où une visite s’impose à la Bergerie La Vieille Ferme. Pour y arriver, préparez vos freins : on quitte la 172 et on descend vers le Fjord (et croyez-moi, le mot «descendre» prend ici tout son sens tellement la pente est forte!). Au bas de la route, la vue sur La Vieille Ferme charme au premier coup d’œil : sur la gauche, la maison de ferme où vivent Carmen, Napesh et leurs enfants, le P’tit marché, les serres et la bergerie. Sur la droite, le panorama s’ouvre de façon grandiose sur le Fjord. On a soudainement envie que le temps s’arrête pour parcourir le sentier qui nous mène aux potagers, aux pâturages des agneaux et au verger (où l’on peut faire de l’autocueillette à l’automne) en suivant les panneaux d’interprétation et en admirant les nombreux points de vue.

Un creux? C’est l’heure de passer au « P’tit marché » pour savourer un lunch inspiré des saveurs de la ferme, où leur agneau est entre autres à l’honneur. Équipez-vous d’une glacière si vous souhaitez ramener des coupes d’agneau ou des plats cuisinés à la maison. Et si vous trouvez que votre visite a été trop rapide, sachez que la Bergerie La Vieille Ferme offre la possibilité de séjourner dans leur magnifique écogîte!

Reportage-escapade-SL-7-juillet-3Établissement certifié Terroir et Saveurs du Québec

2. L’Orée des Champs, Saint-Nazaire

par Julie Aubé

En continuant le chemin vers l’ouest, on dépasse Chicoutimi avant de croiser le village de Saint-Nazaire. Ici, Dany Larouche élève avec soin des agneaux que sa sœur Myriam cuisine et sert dans la magnifique salle à manger installée dans une ancienne grange magnifiquement rénovée avec le bois de leur terre. Bienvenue à l’inspirante table champêtre de L’Orée des Champs!

Pour savourer le menu où l’agneau de la ferme familiale est bien évidemment la grande vedette, il suffit de se former un groupe d’au moins dix personnes et de faire une réservation. Vous n’êtes pas dix? Pas de souci, vous avez deux options. D’abord, Mme Larouche nous encourage à téléphoner, quelque que soit la taille de notre tablée : il lui fera plaisir de nous accueillir les soirs où elle a déjà des réservations (qui sont nombreuses, surtout lors de la belle saison!). Puis, la table champêtre est ouverte à tous les dimanches matins pour le brunch! Qu’on soit seul, en couple, en petite famille ou entre amis, on peut s’attabler dans la magnifique grange-à-manger de l’Orée pour se régaler d’une cassolette d’œufs aux légumes, à la terrine d’agneau et au fromage, d’œufs bénédictines à l’agneau confit ou des nombreuses autres options gourmandes, des plus classiques aux plus originales.

Reportage-escapade-SL-7-juillet-4Établissement certifié Terroir et Saveurs du Québec

3. Les Délices du Lac-Saint-Jean, Albanel

par Éliane Beauregard

Le bleuet se réinvente à l’année chez Les Délices du Lac-Saint-Jean. Depuis sa création en 2000, l’entreprise familiale d’Albanel se spécialise dans la transformation et la mise en valeur du bleuet sauvage. En tant qu’ÉCONOMUSÉE® de la confiturière, elle a su développer une expertise afin de préserver l’authenticité de ce petit fruit, tout en ayant l’audace de fabriquer des produits fins et originaux.

Les confiturières, Émilie et Marie-Soleil Gaudreault, laissent libre cours à leur imagination dans la création de saveurs surprenantes. Elles osent mélanger les bleuets sauvages et le fumé d’une sauce BBQ, elles réinventent la classique confiture au moyen de thé des bois ou mieux, mettent en pot les bienfaits de cette baie avec des produits de beauté. Il y a mille et une façons de faire rayonner le bleuet sauvage et Les Délices du Lac-Saint-Jean vous le prouve à sa manière : magasinez à sa boutique, apprenez à son centre d’interprétation et en saison, prenez le champ grâce à son autocueillette.

Les Délices du Lac-Saint-JeanÉtablissement certifié Terroir et Saveurs du Québec


À lire aussi: Vos papilles voyageront en découvrant ces 3 bières québécoises!


4. Microbrasserie le Coureur des bois, Dolbeau-Mistassini

par Éliane Beauregard

Maître brasseur depuis 2011, la Microbrasserie le Coureur des bois de Dolbeau-Mistassini puisse son inspiration à même la nature boréale. Ici, on met en bouteille un savoir-faire travaillé et la finesse des saveurs sauvages typiques de la région. L’expérience gustative de la Microbrasserie est concoctée de délicieuses bières, évocatrices rien que par leur nom.

À l’année, on apprécie la Harfang (blanche de blé aux envolées poivrées), la Renard (rousse au bouquet furtif de noisettes) ou l’Ourse Noire (stout onctueuse à l’avoine). Chaque saison apporte son lot de bières éphémères comme la Jaseuse aux bleuets, une blanche aux petits fruits et fière représentante de la capitale mondiale du bleuet sauvage! Autant à la pinte que cuisinées, les bières du Coureur des bois se dégustent à leur bistro-bar. Des plats simples et goûteux composés de produits régionaux. Aussi, un arrêt à la boutique s’impose question de faire des provisions et poursuivre la dégustation de ces arômes nordiques une fois revenu à la maison.

Microbrasserie Coureur des boisÉtablissement certifié Terroir et Saveurs du Québec


À lire aussi: Les framboises et les bleuets du Québec en trois façons

Partager.

À propos de l'auteur

Julie Aubé

Tout l'été, j’enchaîne les escapades pour le plaisir de voyager gourmandement au Québec. Les savoureux récits que je fais de mes visites, rencontres et découvertes mettront l'eau à la bouche tout au long de la Saison. Ne manquez pas de les suivre et de vous en inspirer pour vos escapades au Québec cet été!

4 commentaires

  1. jacinthe laprise sur

    Vous irais voir à Albanel Les Délice du lac cest tout fait de bleuets du lac et il ont un écono musée aller sur leur site vous aller les découvrir pour vous donner une idée mais y faut y aller ont sort de la avec un sac plein de bonne bouffe c rst du monde mon village et fière de parler de leur mini entreprises à plus

    • Diane Drapeau

      Merci pour la suggestion. À regarder leur site Internet, effectivement difficile de pas remplir son sac. 🙂