Qu’on nous serve que les Fraîches du Québec!

0

Un été sans fraises, c’est comme un hiver sans neige… Un été sans framboises, c’est comme une Halloween sans bonbons…

Si vous êtes comme moi, depuis qu’on est tout petit, l’été débute officiellement avec un bon bol de fraises fraîches du Québec. Aussitôt servies, aussitôt engouffrées! Avouons-le, c’était impossible (et même encore aujourd’hui!) de ne pas s’empiffrer, du matin au soir, de leur fraîcheur! Une fraise par-ci, une fraise par-là, avec un peu de crème, parfois un peu de lait et hop, les barquettes étaient rapidement… vidées! « T’aurais pas pu m’en garder », disait ma sœur! « Qui les a toutes mangées? » disait ma mère! « Bon, on passera, encore une fois, chez le producteur! », disait mon père! Il aurait été si heureux qu’elles soient aussi disponibles que maintenant! Ensuite venait la framboise qui faisait sa grande entrée en juillet. Et là, le rituel recommençait.

Tout cela pour dire, qu’il est impossible ne pas être amoureusement gourmand de nos fraises et framboises fraîches du Québec. Leur saveur est inscrite dans notre ADN! Et disons-le franchement, si les importées font leurs belles sur les étalages, aussi jumbos soient-elles, aussi sans saveur, goûtent-elles!

Le plaisir de savourer? Doublement, si on les cueille soi-même!

2e photo
Aujourd’hui, si on a la chance de trouver facilement à l’épicerie des fraises fraîches du Québec, et de plus en plus des framboises, rien n’égale le grand bonheur d’aller les cueillir soi-même. Le plaisir de cueillir, de se retrouver à la campagne, ça fait décrocher! Et rien ne vaut la fraîcheur d’une récolte faite le jour même! Il y a plus de 200 producteurs de fraises ou de framboises, ouverts à l’autocueillette, au Québec. Assurément, il y en a un près de chez vous! Pour le savoir, cliquez ici: Trouver un site d’autocueillette.

Savourer la fraise fraîche jusqu’aux premières gelées!

4e photo
Dès le début du mois de juin, les fraises hâtives sont prêtes. En juillet, les variétés abondent. La Jewel, la Kent, la Chambly (ma préférée), la Yamaska (fraîche jusqu’à 5 jours après cueillette)… Et jusqu’à la mi-octobre, l’Aroma et la Seascape (ma second best) prennent la relève, pour notre plus grand bonheur! Et oh, attention! Qui goûte une fraise fraîche du Québec à l’automne, ne se contente plus de celle importée, une tristesse en bouche. Avec cette généreuse saison qui s’étire, on a amplement le temps de préparer ses réserves! Cliquez ici pour quelques conseils sur l’achat et comment faire ses réserves (par exemple, toujours choisir des fraises complètement rouges, pas de tâches blanches ou vertes, car une fois cueillies, elles ne mûrissent plus!). Et pour un clin d’œil sur les 11 variétés de fraises cultivées au Québec, cliquez ici: Les variétés de fraises au Québec.

Savourer la framboise jusqu’en septembre!

3e photo
On croit à tort que la framboise arrive en juillet et nous quitte en août. Pourtant, elle est bien présente en septembre. Ce qui nous donne, là aussi, amplement le temps de faire ses réserves. On compte 4 variétés de framboises cultivées au Québec dont la Boyne, la Festival, la Nova et la Killarney. Pour la dernière, ma préférée, difficile de ne pas manger le panier au complet. Cliquez ici pour un clin d’œil sur ces 4 variétés.

Pour qui aime l’autocueillette, ne manquez pas le concours « 200 raisons d’aller cueillir ses Fraîches« 

5e photo
L’Association des producteurs de fraises et de framboises du Québec a lancé un concours qui vous donne la chance de gagner un circuit champêtre d’une valeur de 200 $ (une journée d’autocueillette chez un producteur de fraises et de framboises de votre région, un panier-cadeau aux couleurs des Fraîches du Québec et un souper au restaurant). Le concours se termine le 9 juillet à minuit. Pour plus d’information ou vous inscrire, cliquez ici: 200 raisons d’aller cueillir ses Fraîches.

Sur ce, un bon été à saveur de fraises et framboises de chez nous! Pssst! Un must à essayer la brochette de fraises fraîches et guimauves sur feu de camp, vous n’en reviendrez pas de comment c’est bon!


À SAVOIR

  • Pour trouver un producteur où acheter des fraises et framboises ou faire de l’autocueillette, consultez le site Internet Les Fraîches du Québec.
  • Pour des idées recettes, voyez les suggestions proposées par Les Fraîches du Québec.

Print

Partager.

À propos de l'auteur

Diane Drapeau

Épicurienne dans l’âme, je ne saurai voyager sans savourer le terroir et les saveurs de là où je vais. Au Québec, je suis servie! Chaque fois, je reviens les bras chargés de trouvailles. Si voyager veut aussi dire pour vous: se délecter des produits et de la cuisine de chez nous et bien, suivez-moi, on est fait pour se jaser!

Commentaires fermés.