À l’Érablière du Sanglier, on mange une viande exotique tendre et savoureuse!

0

Cet article est mon 16e billet d’une série de 18 qui paraîtra dans la chronique d’Aliments du Québec. Cette chronique, que j’anime chaque semaine, vise à faire connaître les produits certifiés Aliments du Québec ou Aliments préparés au Québec. Pour plus d’information sur ces deux certifications, consultez l’article « Manger québécois, pas si compliqué que ça!« 


Vous souvenez-vous de l’appétit insatiable d’Obélix? Que seule la viande du sanglier réussissait à combler? Alors je suis partie à la recherche de cet animal exotique et étrange, pour savoir ce que peut bien goûter la viande tant aimée d’Obélix.  Et, je l’ai trouvé à l’Érablière du Sanglier! Située dans la région des Basses-Laurentides, on en retrouve beaucoup sur une belle terre boisée.

Que dire du sanglier?

erabliere-sanglier-2
Saviez-vous qu’avant la tenue d’Expo 67, on ne retrouvait pas de sanglier au Québec? Que sans l’action de l’homme, on n’aurait jamais vu son groin (museau) dans nos campagnes? Qu’il représentait, chez les Celtes, un animal sacré très important, car il symbolisait le courage et la force? Que le terme « sanglier » est apparu vers 1160  et vient du latin « singularis porcus » qui signifie « porc solitaire »? Que cet animal rustique, matriarcal, indépendant et autonome défend ses petits marcassins comme un soldat? Et enfin, que cet animal un peu étrange fouille le sol pour se nourrir ou se rafraîchir?

Ceci dit, cette petite bête offre une viande rouge très dense, maigre, riche en protéines et peu grasse. Elle est l’amie de la mijoteuse, soit des cuissons lentes à température basse qui lui évitent de devenir coriace sous la dent. Je vous  suggère aussi de mariner cette viande pour l’attendrir avec des ingrédients sauvages, dont les champignons, les légumes racines, les herbes et les baies. La préparation de la viande de sanglier est similaire à celle du porc. Elle s’apprête donc de différentes et succulentes façons et plaira aux palais les plus fins.

Dégustez cette viande directement à la ferme!

erabliere-sanglier-1
Vous résistez à la viande de sanglier? Vous n’êtes pas trop certain? Ne savez pas comment l’apprêter? Alors là, je vous recommande d’aller faire un tour à L’Érablière du Sanglier. On y offre une salle de réception chaleureuse, au cachet champêtre, et ce, au beau milieu des érables.
erabliere-sanglier-3
Pssst! Nathalie Kerbrat, la propriétaire, m’a confirmé, avec grand plaisir, que sa clientèle craque définitivement pour ses cretons, saucisses et son rôti de sanglier. Mes petits espions gourmands m’ont même confirmé que personne ne résistait à son gâteau mousse à l’érable! Sur place, vous pouvez aussi découvrir une belle variété d’épices gourmandes développées par cette petite entreprise familiale.

Alors faites comme Obélix, partez à la conquête du sanglier et régalez-vous !


À SAVOIR


* Terroir et Saveurs du Québec est une marque déposée.

Partager.

À propos de l'auteur

Claudia Charuest

Une fille de comm qui court les festivals agroalimentaires depuis son enfance, ça fait quoi dans la vie? Ça parle de bouffe! C’est donc avec beaucoup de plaisir que je me joins à la Saison pour vous faire découvrir quelques-uns des nombreux (!) trésors québécois. Je serai là toutes les semaines, alors à bientôt!

Laisser un commentaire