En juillet, c’est le temps de …

0

Dans cette chronique, je vous partage des idées pour mettre au menu et à l’horaire d’inspirantes touches de proximité alimentaire. En ce début juillet, c’est le temps de…

1. Prendre la route des vacances… gourmandes!

L’école est finie, les vacances sont commencées, celles de la construction arrivent à grands pas. Que vous soyez du genre à planifier ou à improviser vos escapades, chose certaine, en juillet, tout est en place pour que chaque repas soit à saveur de proximité. On choisit les restaurants qui travaillent les ingrédients régionaux, on s’arrête au marché ou dans les kiosques fermiers pour se préparer nos pique-niques et repas au camping ou au chalet, on complète nos emplettes chez les artisans (boulangeries, fromageries, éleveurs…) du secteur, et on passe à la microbrasserie, à la cidrerie ou au vignoble pour accompagner le tout. Mettre la proximité au menu des vacances est non seulement facile, mais gorgé de plaisir et de sens!

2. Faire de l’autocueillette

Celle des fraises est démarrée et se poursuit. Celle des framboises s’en vient au cours du mois de juillet selon les fermes et les régions. Et si vos pas vous mènent vers des fermes qui proposent des cueillettes moins connues (voir point suivant) laissez-vous tenter! Cueillir soi-même, c’est non seulement du bon temps en plein air, mais aussi comprendre un peu plus le travail des agriculteurs.

3. Découvrir des fruits moins connus

La camerise est un petit fruit bleuté, de forme légèrement allongée et au parfum envoutant. Sa saison est courte : elle a débuté à la fin juin et se termine quelque part en juillet, selon les variétés et les régions. C’est aussi la saison de l’amélanche, une baie violacée arrondie dont le goût rappelle l’amande. La griotte et autres cerises cultivées localement seront aussi prêtes à être savourées au cours du mois. Osez et découvrez!

4. Griller des légumes

Le barbecue fait souvent penser aux grillades de viandes. En juillet, la saison est toute indiquée pour griller aussi plein de légumes! Brochettes de radis ou de rabioles, demis fenouils, tranches de courgettes marinées, fleurs d’ail (tel quel!) et j’en passe!

5. Commencer ses provisions de vert pour l’hiver

Pois, fenouils, verdures, courgettes, concombres… tous ces légumes verts abondants en juillet peuvent devenir purées ou portions à congeler ainsi que relishs et cornichons! Quand c’est l’abondance de vert, c’est le temps de prendre le temps d’en faire provision pour l’hiver! Cliquez ici pour un peu d’inspiration. 

Bon début juillet!

© Photo à la Une : Pexels Rodnae productions


Suggestions de Terroir et Saveurs

Pour vous aiguiller dans vos découvertes de produits locaux nous vous invitons à consulter nos répertoires « Adresses gourmandes & Produits d’ici et autocueillette », ou bien encore les articles suivants:

Partager.

À propos de l'auteur

Julie Aubé

Tout l'été, j’enchaîne les escapades pour le plaisir de voyager gourmandement au Québec. Les savoureux récits que je fais de mes visites, rencontres et découvertes mettront l'eau à la bouche tout au long de la Saison. Ne manquez pas de les suivre et de vous en inspirer pour vos escapades au Québec cet été!

Laisser un commentaire