En avril, c’est le temps de…

0

Dans cette chronique, je vous partage des idées pour mettre au menu et à l’horaire d’inspirantes touches de proximité alimentaire. En ce début avril, c’est le temps de…

1. Mettre au menu les trésors du Saint-Laurent

Que vous fassiez des poissons d’avril ou pas, débutez le mois en savourant les trésors du Saint-Laurent! Pour nous guider dans nos choix ou nos questions au poissonnier, la liste annuelle des espèces à valoriser de Fourchette bleue est une référence à consulter. Disponible sur le site d’Exploramer, cette liste rassemble des espèces comestibles qui sont abondantes dans le Saint-Laurent, pêchées de manière respectueuse et qui ont besoin d’un coup de pouce pour se faire mieux connaître.

2. Cuisiner le chocolat de Pâques en extra!

Après que le lapin de Pâques soit passé, il n’est pas rare qu’on se retrouve avec beaucoup de chocolat, plus que ce que nos petits cocos prennent plaisir à manger. Dans les prochaines semaines, on peut mettre la cuisine en famille au menu en s’inspirant de ces quelques recettes dénichées sur les sites web d’entreprises membres de Terroir et Saveurs. Que diriez-vous, par exemple, de brownies au fromage et au cassis? (Cassis Monna & filles). De biscuits décadents aux pépites de chocolat? (un classique de La Vieille ferme). D’une délinquante tartinade au chocolat et au miel? (proposée par les Miels d’Anicet). Et, pourquoi pas, d’un petit François Moka Latté? (Ferme Bourdages).

3. S’approvisionner auprès d’éleveurs artisans de proximité

Parlant de cocos et de lapins… Les versions en chocolat c’est bien, mais avant d’arriver au dessert, on peut visiter les éleveurs de proximité pour s’approvisionner en œufs et en différentes viandes provenant de fermes à échelle humaine qui mettent le bien-être animal et le respect au cœur de leurs pratiques. En cette période de l’année, les récoltes de fruits et légumes de champs ne sont pas encore commencées, mais il est tout à fait possible de mettre le cap vers différentes fermes qui ont des productions animales, pour découvrir leurs élevages et s’approvisionner.

4. Célébrer le Jour de la terre

Le Jour de la Terre est souligné le 22 avril dans près de 200 pays. C’est un jour qui invite à réfléchir à la planète et à passer à l’action pour en prendre soin… et ce, pas juste le 22 avril mais au quotidien! L’alimentation, comme acte quotidien, est une des nombreuses façons de penser « vert » quand on choisit des aliments (ex. : de saison, peu transformés, cultivés dans le respect des écosystèmes, ayant peu voyagé, etc.) et qu’on adopte des habitudes (ex.: réduction de l’emballage, du gaspillage, etc.). On le voit : il y a plusieurs voies par lesquelles les choix et habitudes alimentaires peuvent contribuer à prendre soin de la Terre. L’idée est de les collectionner.

5. Découvrir le sirop de bouleau

À l’instar du sirop d’érable, le sirop de bouleau est issu de l’évaporation de la sève de ce bel arbre qui, bon an mal an, est récoltée après celle de l’érable, bien souvent en avril. En cuisine, ce sirop foncé ajoute une note unique aux recettes de marinades, de sauces et de vinaigrettes par exemple. Essayez-le pour parfumer vos légumes racines rôtis, sur une crème glacée ou encore sur un fromage à pâte molle fondant!

Bon début avril!

© Photo à la Une: Ferme Au Pied Levé


Suggestions de Terroir et Saveurs

Pour vous aiguiller dans vos activités de plein air et de tourisme gourmand, nous vous invitons à consulter nos répertoires « Adresses gourmandes & Activités », ou bien encore les articles suivants:

Partager.

À propos de l'auteur

Julie Aubé

Tout l'été, j’enchaîne les escapades pour le plaisir de voyager gourmandement au Québec. Les savoureux récits que je fais de mes visites, rencontres et découvertes mettront l'eau à la bouche tout au long de la Saison. Ne manquez pas de les suivre et de vous en inspirer pour vos escapades au Québec cet été!

Commentaires fermés.