Cabanes à sucre: 7 bonnes adresses où se sucrer le bec

2

Pour plusieurs, la cabane à sucre est synonyme de sortie annuelle, familiale et amicale, où les classiques bien gras et bien sucrés défilent sur la table. Soit pour vous dépayser ou pour simplement vous donner goût à cette escapade printanière, nous vous suggérons sept cabanes à sucre où tout un chacun sera rassasié! 

1. Cabane à Tuque, Mont-Tremblant — Laurentides

La Cabane à Tuque se présente comme « l’alternative éco-végétalienne à la traditionnelle cabane à sucre ». Alternative, elle l’est en tous points : pour son menu sans lard, son approvisionnement local et biologique, ainsi que pour la cabane elle-même qui sert également de milieu familial. Très lumineuse, la Cabane à Tuque est composée d’un plancher en terre crue, de murs de bouteilles recyclées et le chanvre sert d’isolant.

Il n’y a que l’ambiance chaleureuse et la cueillette de l’eau d’érable à la chaudière qui sont restées traditionnelles. Si le cœur vous en dit, vous pouvez participer à la récolte dans l’érablière. Pensez à réserver, car la cabane n’accueille que 35 convives!

La_cabane_a_Tuque
©Cabane à Tuque – tourtière végétalienne

2. Érablière aux Petits Plaisirs, Warwick – Centre-du-Québec

Deux menus sont à l’honneur à L’Érablière aux Petits Plaisirs. Au choix: le repas Traditionnel, celui qui rappelle les saveurs d’antan, voire la cuisine de grand-maman, ou le menu de la Relève aux saveurs gastronomiques revisitées pour une expérience actuelle. Peu importe votre choix, la boutique de l’érablière comblera vos envies avec ses nombreux produits d’érable! À l’année, laissez-vous tenter par le temps des sucres aux Petits Plaisirs.

Erabliere_Aux_Petits_Plaisirs

 

3. Labonté de la Pomme – Cabane à Pommes à l’Érable, Oka – Laurentides

De mars à mai, le verger et miellerie Labonté de la Pomme devient la Cabane à Pommes à l’Érable. Vous l’aurez deviné, ces deux produits du terroir vous accompagneront tout au long du repas, autant dans les classiques de la cabane à sucre (soupe aux pois, fèves au lard, etc.) que dans les créations originales du verger familial.

Par exemple, vous trouverez l’étagé campagnard, composé d’une gaufre garnie de jambon fumé au bois de pommier, de bacon glacé à l’érable, de différents types de fromages et de pommes, le tout nappé de sirop. Si vous souhaitez apporter de l’alcool, l’espace cocktails est mis à votre disposition. Feu de joie, balade à pied autour du domaine et boutique pour l’achat de produits gourmands compléteront cette escapade du temps des sucres.

Labonte_de_la_Pomme
©Labonté de la Pomme


À lire aussi: Une cabane à pommes… à l’érable!


4. Restaurant L’Orée du Bois, Chelsea – Outaouais

Saviez-vous que L’Orée du Bois est de la famille des ambassadeurs culinaire de l’érable et qu’en 2014, le chef Jean-Claude Chartrand s’est vu remettre le Grand Prix des Créatifs avec son légendaire poulet du mendigot? Bref, profitez de ces talents et bien plus lors du brunch campagnard dominical de style « Cabane à sucre » offert tous les mois de mars et avril. Le sirop d’érable vient entre autres rehausser, en version sucrée et salée, le confit de canard, le foie gras, la queue de castor et bien sûr, le poulet mendigot. Dès février, réservez votre place!

LOree_des_Bois

5. La P’tite Cabane d’la Côte, Mirabel — Laurentides

À La p’tite Cabane d’la côte, bonne bouffe et plaisir vous attendent avec un menu des sucres traditionnel qui s’adapte aux convives végétariens. Les vendredis et samedis, vous danserez lors des spectacles de musique québécoise. Et les jeudis, place au DJ! Sinon, profitez des promenades dans l’érablière à pied ou en traîneau, visitez la mini-ferme ou participez à la cueillette de l’eau d’érable à cheval.

Hors saison des sucres, l’endroit est une Table Champêtre baptisée Les Rondins, offrant trois salles en location pour vos événements. Canard, bœuf, cerf ou agneau parfumés à la bière, aux cassis ou aux champignons sont offerts au menu.

Ptite_Cabane_dla_Cote©La P’tite Cabane d’la Côte

6. Domaine Labranche, Saint-Isidore-de-Laprairie — Montérégie

Ce nom vous dit peut-être quelque chose… Le Domaine Labranche est connu pour ses alcools à base d’érable, ses cidres et ses vins. La famille Desgroseillers se consacre à l’agriculture depuis 1772 et la cabane à sucre fut construite en 1920 pour leurs rassemblements familiaux.

Aujourd’hui ouverte au public avec plusieurs salles de différentes capacités d’accueil, elle permet de réunir tous ceux qui souhaitent vivre l’expérience du temps des sucres. Vous trouverez même un menu végétalien! En plus des attraits traditionnels comme la visite de l’évaporateur, la balade dans l’érablière et le tour de carriole, ne manquez pas la dégustation gratuite de leurs alcools du terroir.

Domaine_Labranche_sucre
©Domaine Labranche

7. Cabane à sucre Le Bistro La Dent Sucrée, Saint-Eustache — Laurentides

Le Bistro La Dent Sucrée est un des grands projets de la famille Dubeault, propriétaire de la terre depuis 200 ans. Grandes cultures (maïs, soya), courges et citrouilles, pomiculture et acériculture constituent leurs champs d’activités. D’ailleurs, les amateurs de sorties aux pommes, l’automne, connaissent bien la Magie de la pomme.

Au printemps, le Bistro La Dent Sucrée fait goûter aux délices de l’érable et de la ferme en offrant un repas de cabane à sucre « de luxe » de 7 services. Ici, on prend des libertés par rapport au menu traditionnel : cocktail de bienvenue, crème de citrouille, saucisses de veau maison et jambon effiloché cuit dans le sirop d’érable durant huit heures, le clou du repas. Le tout est savouré dans le magnifique décor de la grange centenaire de la ferme. L’option repas spectacle est disponible, ainsi qu’un menu allégé, les midis, pour les plus petits appétits.

Bistro_La_Dent_Sucree


À lire aussi: 8 destinations gourmandes du temps des sucres


©Photo à la Une: Tourisme Québec – Gagnon, Francis

Partager.

À propos de l'auteur

Terroir et Saveurs du Québec

Terroir et Saveurs du Québec est le plus grand réseau à travers le Québec destiné à l’épicurien désireux de planifier des escapades gourmandes et d’en savoir plus sur les produits du terroir québécois. Il regroupe près de 400 établissements œuvrant en agrotourisme et en tourisme gourmand (activités et dégustations, produits d’ici et autocueillette, cuisine régionale et hébergement).

2 Comments

  1. Je regarde juste où se sucrer le bec au Quebec, c’est comme tous les autres potins, il n’y a que la région Montréalaise qui existe. Je trouve cela très déplorable.

Laisser un commentaire