C’est la saison d’autocueillette de courges et de citrouilles!

0

ll n’y a rien de tel que de profiter des belles journées d’automne pour parcourir des champs orangés, remplir sa brouette de cucurbitacées à savourer et profiter des autres activités que nous réservent ces fermes autour de l’autocueillette de courges et de citrouilles!

Verger Le Gros Pierre – Cantons-de-l’Est

Au verger Le Gros Pierre de Compton, on combine l’autocueillette de pommes à celle des courges et citrouilles! Après la virée au verger à bord du tracteur Rigolo et dans le champ de citrouilles de la sorcière Orise, on peut parcourir le sentier d’interprétation et profiter en famille de l’aire de jeu pour finir de s’ouvrir l’appétit. Car vous voudrez vous attabler au casse-croûte de la ferme, ouvert les fins de semaine, qui permet de profiter d’un repas à saveur régionale avec vue sur les pommiers et la vallée de la Coaticook. Au menu figure entre autres une succulente crêpe au jambon (de la Ferme Lennon de Compton) au fromage (de la fromagerie La Station de Compton) et au beurre de pommes (fait maison au verger). On peut aussi savourer un gelato aux pommes du verger confectionné artisanalement par Que du bonheur, aussi à Compton. Difficile de faire plus local que ça!
Reportage-autocueillette-gros-pierre-1
Difficile aussi de quitter Le Gros Pierre sans dévaliser une partie du coin boutique, remplie de produits maison cuisinés sur place et de gourmandises de la région : jus, tartes, beurres et compotes de pommes, baluchons pommes chocolat et leurs fameuses « croustilles » de pommes.
Verger Le Gros Pierre: 6335, route Louis-S.-Saint-Laurent, Compton, J0B 1L0. Tél.: 819 835-5549


Ferme Quinn – Montérégie

Littéralement aux portes de la métropole, la Ferme Quinn de L’Île-Perrot est un paradis agrotouristique pour jeunes familles. En plus des différentes cueillettes possibles au fil de la saison (fraises, framboises, bleuets, légumes…), l’automne venu, ce sont les cueillettes de pommes et de citrouilles qui sont les grandes vedettes. Informez-vous sur les activités familiales de leur « Festival d’automne », les fins de semaine jusqu’à la mi-octobre. Et le plaisir continue jusqu’en décembre avec l’autocueillette de sapins de Noël!
Reportage-autocueillette-ferme-quinn-1
La ferme Quinn, c’est aussi un magasin champêtre qui offre les produits de leurs champs et ceux d’autres producteurs locaux. On trouve également des tartes, des confitures, des muffins, des conserves maison et autres gourmandises préparées sur place. Au deuxième étage, une salle est conçue pour les fêtes d’enfants. À l’extérieur, une aire de pique-nique est disponible quatre saisons (chauffée au besoin) et le « snack barn » (le casse-croûte de la ferme) permet de se régaler sur place les fins de semaine. On profite aussi en famille de la mini-ferme (qui héberge plusieurs animaux de races patrimoniales), du go-kart de tricycles, des jeux dans les balles de foin, du labyrinthe, des glissades, des tracteurs et plus encore!

Fondée en 1982 par Elwood et Marie Quinn, la ferme est maintenant passée à la génération suivante. Leur fils Philippe (qui a étudié en agriculture) et son épouse Stéphanie (forte d’une formation en loisirs) ont souhaité offrir aux familles l’occasion de se reconnecter avec l’agriculture tout en s’amusant.
Ferme Quinn: 2495, boul. Perrot, Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, J7V 8P4. Tél.: 514 453-1510


Ferme Cormier – Lanaudière

À La Ferme Cormier, la saison commence en mai avec les asperges et se poursuit avec la rhubarbe, les fraises, les framboises, les tomates, le maïs, et finalement les courges et les citrouilles. Ils en cultivent une vingtaine de variétés (musquées, buttercups, delicatas, spaguettis, stripettis, potirons, poivrées, etc.). Une visite à la ferme, durant les fins de semaine d’automne, est une belle occasion de découvrir de nouvelles courges et de poser des questions sur leurs goûts et les façons de les cuisiner. De plus, la saison d’autocueillette de courges et citrouilles rime aussi avec celle du labyrinthe dans les balles de paille. De la paille cultivée sur place et qui, une fois que jeunes et moins jeunes se seront amusés dans le labyrinthe, deviendra un isolant pour les plants de fraises en fin de saison.
Reportage-autocueillette-ferme-cormier-1
Le kiosque de la ferme offre d’excellents produits maison (gâteaux, confitures, tartes, cornichons, sauces et plus) ainsi que des produits d’artisans du coin, comme les fromages des Fromagiers de la Table Ronde, les charcuteries de Cochon Cents Façons, les gourmandises des cueilleurs des Jardins Sauvages, et plus encore. Tout le nécessaire pour improviser un pique-nique sur place!
Reportage-autocueillette-ferme-cormier-2
Josiane Cormier a pris la relève de la ferme maraîchère qui s’est transmise de père en fils -et maintenant en fille!- depuis huit générations (soit depuis 1790). Pour en savoir plus sur la Ferme Cormier, consultez ce billet.

Ferme Cormier: 160, rang L’Achigan, L’Assomption, J5W 3M7. Tél.: 450 589-5019


Labonté de la pomme – Laurentides

Reportage-autocueillette-labonte-2
Comme son nom le laisse entendre, on se rend bien sûr chez Labonté de la pomme, à Oka, pour cueillir des pommes, mais aussi des poires et des citrouilles! Une visite ici est l’occasion de s’amuser en famille dans le labyrinthe de maïs, à la mini-ferme et dans l’aire de jeu qui compte entre autres des ballons-sauteurs et un populaire trampoline. On fait provision de produits maison au Magasin général de la ferme et on casse la croûte à la Cabane à pommes! Cette Cabane à pommes est le volet restauration du verger, qui propose un menu inspiré des produits cultivés sur place. On peut y savourer entre autres de délicieuses pizzas cuites au four à bois, des saucisses maison fumées au bois de pomme, un pain aux pommes gratiné et plusieurs autres gourmandises!
Reportage-autocueillette-labonte-1

Labonté de la pomme – Verger & Miellerie: 405, rang de l’Annonciation, Oka, J0N 1E0. Tél.: 450 479-1111


La Courgerie – Lanaudière

La Courgerie

Sans aucun doute, La Courgerie est un incontournable lorsque s’installe l’automne. À moins d’une heure de Montréal, à Saint-Élisabeth dans Lanaudière, c’est l’endroit par excellence où s’imprégner de l’atmosphère flamboyante mise en scène par la saison des couleurs : un décor magique, une ambiance unique, un choix de courges incroyable et des produits inusités à déguster.

Chaque année, les propriétaires Pascale Coutu et Pierre Tremblay étonnent par leur variété de courges, citrouilles et autres cucurbitacées (plus de 300 au total) et par autant de formes, de tailles, de couleurs et de saveurs! À l’exemple des ketchups, relish et moutardes à la courge, beurres, confitures, marmelades, sauces ou marinades. Il est également possible de se procurer leur livre de recettes Le meilleur des courges ou de consulter les membres de l’équipe pour bénéficier de leurs judicieux conseils.

La Courgerie_2

Sur place, deux options s’offrent au visiteur : choisir parmi le vaste choix de courges déjà récoltées ou aller soi-même au champ avec une brouette et des cisailles pour sélectionner ses trouvailles. Bon à savoir : si vous décidez de vous lancer dans l’autocueillette, munissez-vous d’une paire de gants, car les plants de cucurbitacées possèdent de petites épines qui, sans être du calibre d’un cactus, peuvent devenir un peu agaçantes lors de la récolte. Finalement, ceux et celles qui souhaitent faire provision de produits n’ont qu’à passer à la boutique où le sympathique personnel ne demande qu’à faire goûter qu’au meilleur de la courge.
La Courgerie: 2321, Grand rang Saint-Pierre, Sainte-Élisabeth, J0K 2J0. Tél.: 450 752-2950


Les Jardins d’Abbotsford D.C. – Montérégie

Les Jardins d'Abbotsford_3
Voisine du mont Yamaska, la ferme maraîchère Les Jardins d’Abbotsford donne accès à ses espaces pittoresques afin que les amoureux de l’autocueillette aient le loisir de goûter aux plaisirs automnaux. Privilégiant une agriculture durable et soucieuse de l’environnement, ce sont les fraises, bleuets, tomates, framboises ou encore, les amélanchiers qui occupent l’autocueillette en été, alors que l’automne laisse place (en partie!) à la cueillette des délicieuses citrouilles puis des courges. Il est magnifique de voir les champs piqués de leurs couleurs vives allant d’un orange mordant à un jaune miel. Sur place, plus d’une dizaine de variétés comestibles sont disponibles en plus des assortiments de courges décoratives, de balles de fois et de tiges de maïs.

Au-delà de l’autocueillette, leur boutique rend honneur à tous les bons produits de la ferme. Les pots de petits fruits, de légumes et de marinades abondent sur les tablettes. Aussi, des espaces sont réservés à certains autres produits du terroir typiques de la Montérégie tels que le cidre et l’érable. Étant l’un des rares producteurs d’amélanchiers au Québec, c’est aussi en boutique qu’il est possible de se procurer ce fruit aux allures de mûre comme de bleuet, frais ou congelé.

Les Jardins d'Abbotsford_2

Une sortie dans leur sentier pédestre complète merveilleusement bien la visite, question de se délier les jambes en nature, au cœur des plus beaux coloris. Sinon, leur grand jardin de fleurs est aussi propice à une charmante balade.

Les Jardin d’Abbotsford D.C : 2355, rue Principale Est, Saint-Paul-d’Abbotsford, J0E 1A0. Tél. : 450 379-9744


D’autres fermes  qui sont de bonnes adresses pour les courges et citrouilles:

Note: Cet article est adapté d’un texte original de Julie Aubé publié le 30 septembre 2016.

Partager.

À propos de l'auteur

Terroir et Saveurs du Québec

Terroir et Saveurs du Québec est le plus grand réseau à travers le Québec destiné à l’épicurien désireux de planifier des escapades gourmandes et d’en savoir plus sur les produits du terroir québécois. Il regroupe près de 400 établissements œuvrant en agrotourisme et en tourisme gourmand (activités et dégustations, produits d’ici et autocueillette, cuisine régionale et hébergement).

Laisser un commentaire

(requis)

(requis) (ne sera pas publié)