Itinéraire gourmand entre Carleton-sur-Mer et Gaspé

0

L’air du large, les rochers escarpés, les grands espaces, les forêts, les montagnes, la chaleur des gens : la Gaspésie, c’est tout ça et plus encore. Ce vaste territoire et tous ses paysages sont source de mille et un délices. Des richesses marines aux arômes sauvages, en passant par le savoir-faire et la créativité de ses habitants, la Gaspésie vous réserve un road trip tout en couleurs et saveurs! En route pour un itinéraire gourmand sur la 132 est, de Carleton-sur-Mer à Gaspé.
itinéraire-gaspesie-

Le Naufrageur

itinéraire-gaspesie-Naufrageur
Située au cœur de Carleton-sur-Mer, la microbrasserie Le Naufrageur est la meilleure façon de terminer une journée dans ce charmant secteur de la Baie-des-Chaleurs. On s’installe en salle ou en terrasse pour déguster un brassin de son choix avec, si désiré, quelque chose pour casser la croûte. Si vous préférez les savourer directement au bord de la mer, il vous suffit d’acheter les bières embouteillées à la boutique attenante à la microbrasserie. Lors de ma visite, j’ai apprécié entre autres la bière saisonnière aux fraises baptisée «À la Bourdages!», brassée avec les fraises de la Ferme Bourdages Tradition (ci-dessous). La microbrasserie présente aussi des spectacles. Surveillez la programmation!

Dans le même coin, vous pouvez également visiter la Brûlerie du Quai pour un savoureux café torréfié sur place.

Le Rucher des framboisiers

itinéraire-gaspesie-framboisiers-2
Amateur de miel? Un arrêt s’impose au Rucher des framboisiers. Dans la petite boutique de l’entreprise familiale fondée à Maria par John Forest en 1977, on procède à une dégustation des miels biologiques non pasteurisés de la ferme. Aux miels se succèdent les hydromels, élaborés sur place (secs ou aromatisés aux framboises, aux cerises à grappes ou encore aux bleuets et amélanchiers). On peut également s’y procurer des chandelles de cire d’abeille et certains produits pour le corps à base de cire, de pollen et de propolis. Vous pourrez aussi visiter le «Petit jardin de l’abeille», un magnifique jardin composé d’une variété d’arbres et arbustes à fleurs et de plantes mellifères. Profitez-en pour poser vos questions sur l’apiculture!itinéraire-gaspesie-framboisiers
Tout près, vous trouverez aussi le casse-croûte Mam’zelle qui sert de délicieux clubs et guédilles au homard.itinéraire-gaspesie-guedille

La Ferme Bourdages Tradition

itinéraire-gaspesie-bourdages-3
De la fin juin au début août, la Ferme Bourdages Tradition de Saint-Siméon-de-Bonaventure vous accueille pour l’autocueillette de fraises avec vue sur la mer! On profite de son arrêt ici pour visiter la mini-ferme, pique-niquer ainsi que faire le plein de produits maison (tartes, confitures, etc.) et régionaux. Ne quittez pas les lieux sans découvrir la gamme de vins de petits fruits élaborés sur place, à partir des récoltes de la ferme! Outre les différents vins de fraises, laissez-vous charmer par le Léa, un vin de rhubarbe unique et exquis, tout en finesse et en subtilité. Trop impatient pour attendre à votre prochaine escapade en Gaspésie et goûter ce vin de rhubarbe? Sachez que plusieurs SAQ le tiennent en magasin!

Pour en savoir plus sur la Ferme Bourdages Tradition, lisez cet autre billet « Des fraises, des vins et du bon temps à la Ferme Bourdages Tradition! »
itinéraire-gaspesie-bourdages-2 (2)

La microbrasserie Pit Caribou

itinéraire-gaspesie-duglastown
Les bières Pit Caribou sont brassées depuis 2007 dans un panorama majestueux de L’Anse-à-Beaufils (juste avant Percé). L’endroit mérite le détour pour déguster une cuvée à votre goût sur la grande terrasse de la microbrasserie en bord de mer. Bonnes bières et bord de mer, une combinaison gagnante! La microbrasserie a aussi ouvert un chaleureux pub au centre-ville de Percé. Vous y trouverez la gamme de Pit Caribou et quelques exclusivités en bonus.
itinéraire-gaspesie-caribou
Dans le même coin, arrêtez-vous au café-bistro La vieille usine de L’Anse-à-Beaufils pour un déjeuner ou pour un repas à saveur régionale.

Gaspésie Sauvage

Gaspesie-sauvage-8
Pour se rendre à Gaspésie Sauvage, il faut quitter la 132 et rouler quelques kilomètres dans les terres de Douglastown. Cette entreprise familiale spécialisée dans la cueillette sauvage de produits forestiers et marins s’avère un incontournable de la région. Des champignons aux algues, en passant par les baies, les graines, les plantes et les fleurs, on y trouve un univers de saveurs sauvages, souvent méconnues et pourtant issues de notre territoire. Visiter Gaspésie Sauvage, c’est aussi découvrir le mode de vie de Gérard Mathar et Catherine Jacob. Ils produisent eux-mêmes la majeure partie de leurs aliments grâce, entre autres, à leurs élevages et à un immense potager. Vous souhaitez vous imprégner de ce lieu unique plus longtemps? Réservez leur magnifique gîte à la ferme baptisé «La Comptonie voyageuse».

Pour en savoir plus sur Gaspésie Sauvage, lisez cet autre billet « L’inspirant univers de Gaspésie Sauvage« 
Gaspesie-sauvage-9

Le Restaurant de l’Auberge William Wakeham

itinéraire-gaspesie-wakeham-1
Installée dans une grande maison au toit mansardé de 1842, à Gaspé, l’Auberge-restaurant William Wakeham a été baptisée en l’honneur d’un homme à l’histoire atypique. Né à Québec en 1844, William Wakeham a étudié la médecine à McGill avant de venir pratiquer à Gaspé en 1866. Il abandonnera toutefois la médecine pour devenir inspecteur des pêches et même explorateur dans l’Arctique! En 1880, de retour à Gaspé, il acquiert la maison, aujourd’hui devenue une auberge-restaurant offrant une cuisine du marché à saveur régionale. Lorsqu’on vient savourer un repas dans cette résidence patrimoniale, on prend place dans l’une des deux salles à manger au style classique et intime. Le menu fait place aux produits du golfe du Saint-Laurent : crevettes nordiques, morue, pétoncles, crabe… L’établissement est d’ailleurs certifié Fourchette bleue, c’est-à-dire qu’il intègre au menu des produits marins qui proviennent d’entreprises assurant une saine gestion des ressources marines du Saint-Laurent. Dégustez la coquille de fruits de mer à la gaspésienne, un des plats signature du restaurant de l’Auberge-restaurant William Wakeham: un délice!
itinéraire-gaspesie-wakeham-2

Le Café de l’Anse

Je n’ai pas pu m’y arrêter lors de mon dernier passage à Gaspé, mais le Café de l’Anse, situé dans le Centre culturel Le Griffon (un ancien entrepôt frigorifique!) semble tout indiqué pour casser la croûte. Au menu, vous trouverez des plats comme une marmite du pêcheur, la brandade de morue et d’autres spécialités servies sans prétention dans un décor d’inspiration maritime. Par beau temps, la terrasse en bord de mer fait de ce café un arrêt gourmand particulièrement inspirant! Outre le restaurant, le Centre culturel Le Griffon propose une boutique de produits locaux, des expositions et des spectacles.


Capsule vidéo:
Montage: Diane Drapeau
Crédit photos et images vidéo: Julie Aubé
Crédit musique: Alexis Demers, ÉcouteVoir Productions
Animation logo: Jonathan Desbiens, EIG8T Film

Partager.

À propos de l'auteur

Julie Aubé

Tout l'été, j’enchaîne les escapades pour le plaisir de voyager gourmandement au Québec. Les savoureux récits que je fais de mes visites, rencontres et découvertes mettront l'eau à la bouche tout au long de la Saison. Ne manquez pas de les suivre et de vous en inspirer pour vos escapades au Québec cet été!

Laisser un commentaire

(requis)

(requis) (ne sera pas publié)