Chaudière-Appalaches: Le lapin de champ de la Fermette La Rafale

0

SUGGESTION EXPRESSE POUR PRENDRE LA POUDRE D’ESCAMPETTE!

Biologiste de formation, Diane Ostiguy se consacre désormais à temps plein à ses élevages, à sa fermette de Saint-Raphaël, dont elle est propriétaire depuis 2003. Parmi ses pensionnaires, on compte notamment des poules, des poulets et des dindes de pâturage, mais aussi, et surtout des lapins élevés en plein champ! Traitées aux petits oignons, les jolies bêtes vivent dans de spacieux enclos déposés directement sur l’herbe fraîche et conçus pour être facilement déplacés. Passionnée, Mme Ostiguy les visite trois fois par jour pour leur donner de l’eau fraîche et s’assurer que tout le monde se porte bien. Elle a aussi planté plusieurs arbres à noix dans le champ des lapins, qui, un jour, pourront aussi s’en régaler.
fermette-la-rafale-1
D’ici là, toutes les raisons sont bonnes pour mettre le cap vers la Fermette La Rafale pour se procurer des viandes toutes naturelles, et visiter les animaux avec Mme Ostiguy. Si les volailles s’envolent vite, on peut se procurer des lapins entiers, en découpes ou encore en délicieuses terrines offertes en deux variantes : au Portageur (du Ricaneux) et sirop d’érable ou aux noisettes grillées. N’oubliez surtout pas votre glacière!


À savoir


© Photos: Julie Aubé

Partager.

À propos de l'auteur

Julie Aubé

Tout l'été, j’enchaîne les escapades pour le plaisir de voyager gourmandement au Québec. Les savoureux récits que je fais de mes visites, rencontres et découvertes mettront l'eau à la bouche tout au long de la Saison. Ne manquez pas de les suivre et de vous en inspirer pour vos escapades au Québec cet été!

Laisser un commentaire

(requis)

(requis) (ne sera pas publié)